Quelles extensions pour WordPress ?

WordPress est une plateforme très puissante permettant de créer à peu près tout type de sites Web moyennant l'utilisation d'extensions (ou plugins).

La communauté de développeurs qui gravite autour de WordPress est sans doute la plus importante dans le monde des logiciels Open Source.

Cela permet à WordPress de bénéficier d'une très vaste collection de modules additionnels (extensions) qui permettent de créer des sites de toutes natures.

Mais quel que soit le site Internet à réaliser sous WordPress, et quel que soit les objectifs de ce site Web, il y a un certain nombre de plugins WordPress qui sont à installer en priorité.

Qu'il s'agisse de créer un simple site vitrine, ou qu'il s'agisse de développer un site e-commerce relié à un logiciel interne tel qu'un ERP, tout site créé avec WordPress devra passer par l'utilisation de quelques plugins indispensables.

Les extensions incontournables pour WordPress.

  • Askimet, intégrée en standard dans WordPress, cette extension permet de lutter efficacement contre le spam dans les commentaires
  • All In One SEO Pack. Même si cette extension n'est pas la seule dédiée à l'amélioration des performances naturelles de WordPress en terme de référencement, elle est sans doute l'une des plus efficace et des plus faciles à utiliser. Malheureusement ce plugin n'est disponible qu'en anglais.
  • W3C Total Cache ou WP-SuperPlus Cache. Un site performant est indispensable, notamment pour obtenir un référencement correct. Ces deux extensions permettent d'améliorer de manière très significative les performances d'un site réalisé avec WordPress. Le plugin le plus simple à utiliser est sans contest WP-SuperPlus Cache, mais le plus performant est au final W3C Total Cache
  • Google XML Sitemaps. Cette extension est indispensable dès lors que l'on veut référencer de manière optimale un site Web. Ce plugin génère et met à jour automatiquement un fichier sitemap.xml utilisé par les moteurs de recherche pour indexer votre site.
  • Contact 7 Form. Un site Internet se doit d'être communiquant. Et il doit impérativement pouvoir proposer aux internautes un (voire plusieurs) formulaire de contact. Cette extension permet de créer très facilement des formulaires, et propose également un mécanisme anti-spam.
  • WP DB Manager. L'intérêt de ce plugin WordPress, notamment quand le site Web est hébergé en mutualisé, est de permettre d'automatiser les sauvegardes et l'optimisation de la base de données.
  • Shadowbox JS. Cette extension permet d'agrandir « automatiquement » les images dans une fenêtre en superposition de la page (effet pop up) dès lors que l'internaute clique sur une vignette.
  • WordTwit. Ce plugin, n'est pas, à proprement parler, indispensable dans la mesure où il est possible de faire la même chose en ajoutant quelques lignes de codes dans le fichier functions.php du thème utilisé. Mais son avantage principal réside dans le fait d'être simple à utiliser et de ne pas nécessiter l'intervention d'un programmeur. Chaque fois qu'un article est publié sur le site, l'extension la relaie sur Twitter.
  • WordBook. Comme dans le cas de l'extension précédente, il s'agit d'un plugin que l'on peut aisément contourner par quelques lignes de codes. Pour autant, sa simplicité d'emploi permet à tout un chacun de publier automatiquement tout nouvel article sur sa page Facebook.
  • WP Security Scan. Sécuriser un site Internet est une absolue nécessité. Cette extension permet d 'éviter bien des problèmes.
  • WP no category base. L'une des tares de WordPress est d'ajouter dans les URLs le mot « category ». Cette extension, qui ne nécessite aucun paramétrage, permet de contourner automatiquement ce problème.

Les extensions optionnelles mais utiles pour WordPress :

  • Nextgen Gallery : pour gérer des galeries de photos, des diaporamas
  • Dagon Design Sitemap Generator : pour créer un plan de site
  • MailPress : pour une gestion puissante des lettres d'informations
  • SexyBookmarks : pour ajouter une fonction de partage (Facebook, Google Buzz, Yahoo, Twitter, Email, etc.)
  • StatPress : fonctions de statistiques en temps réel directement dans la console d'administration (back-office) de WordPress
  • WP Page Numbers ou WP Page Navi : une fonction de pagination avancée
  • Wptouch : pour une version automatiquement adaptée et optimisées pour les internautes qui utilisent smartphones

Avantages et inconvénients des extensions de WordPress :

Le premier inconvénient est que les extensions consomment des ressources (et donc les pages s'affichent moins rapidement...). Par ailleurs les extensions peuvent s'avérer mal codées et donc présenter des failles de sécurité. Surtout, les extensions sont fréquemment mises à jour, ce qui implique un certain travail au niveau de l'administration du site Web. Enfin, il peut dans quelques rares cas exister des problèmes d'incompatibilité entre certaines extensions ce qui peut entraîner des blocages ou des dysfonctionnements parfois très étranges.

D'un autre côté, les « meilleures » extensions, et en particulier celles listées ici, sont incontournables dans la mesure où elles apportent de vrais plus au site Internet qui les utilisent. Certains de ces plugins ont nécessité plusieurs semaines de développement et le fait qu'elles soient mises gratuitement à la disposition des utilisateurs est un point non négligeable à considérer.

Pour la plupart, ces plugins font, l'objet d'un vrai suivi de la part de leurs développeurs, et sont, de ce fait, en constante amélioration (performances, sécurité et fonctionnalités).

Pour autant, certaines fonctionnalités nécessiteront l'intervention d'un développeur pour ne pas devoir recourir systématiquement à un plugin (par exemples, pour afficher un fil d'Arianne, pour construire un plan de site, générer une version de la page consultée au format PDF, etc.).

Pourquoi ?

Une extension est consommatrice de ressources (cf. plus haut) et son utilisation, est, dans la mesure du possible, à éviter.

Tout simplement parce qu'il s'agit là de fonctions relativement simples et qui ne nécessitent pas l'utilisation d'un plugin (et c'est un point important du point de vue des performances). Créer ces fonctionnalités est relativement facile et ne demandera pas au développeur un travail de Titan !